Audit

  • Audit organisationnel.
  • Audit financier.
  • Diagnostic de fonctionnement et de réalisation de la mission.

Le cabinet développe des prestations d’audit de structures du secteur social, médico-social, sportif
et culturel. Ces audits sont mandatés soit par une institution financière publique, soit par la structure elle-même.
Il s’agit principalement de structures gérées par des organismes publics ou associatifs à but non lucratif.

financeurs institutionnels de l’action publique

Lorsque les prestations sont mandatées par une autorité de contrôle ou de tarification (DDCS, ARS, collectivités territoriales, organismes publics…), le travail porte principalement sur l’utilisation conforme des fonds alloués, les moyens mobilisés dans la mise en œuvre de la convention, l’adéquation entre l’objet social de l’organisme et les activités menées. Parallèlement, une étude est réalisée sur la structure financée, dans une approche globale recouvrant les paramètres légaux, sociaux, organisationnels et stratégiques, comptables, fiscaux, économiques et financiers. Des études spécifiques sur une problématique prédéfinie peuvent compléter le dispositif d’audit global (étude des frais de siège, conflits sociaux…).
La prestation donne lieu à la livraison d’un rapport d’audit intégrant des préconisations à destination du financeur. Ces démarches donnent généralement lieu à une réunion contradictoire financeur / structure dans le cadre d’un diagnostic partagé.

organismes gestionnaires
d’établissements et services sociaux et médico-sociaux

Lorsque les prestations sont mandatées par l’organisme gestionnaire ou l’établissement lui-même, la démarche conduite est spécifique à chaque situation institutionnelle. L’intervention est alors conçue comme un contrôle volontaire dans une perspective d’aide à la décision. Elle porte souvent sur des paramètres organisationnels (continuité de la mission, procédures, tableaux de bord, outil de suivi par exemple), la résolution de conflits internes, les mutations institutionnelles. En ce sens, elle peut constituer la première étape d’un projet d’établissement ou d’une démarche qualité.
L’intervention donne lieu à la livraison d’un rapport d’audit intégrant des préconisations à destination de l’organisme gestionnaire ou de l’établissement. À la demande du commanditaire, elle peut être complétée par une réunion de restitution auprès des professionnels des principaux constats et préconisations.